Tests / Comparatifs

Test du gode Bandito de Fun Factory

Acheter vos sextoys sur HELLOSEXSHOP.FR

Les dildos Fun Factory sont nommés par la marque elle-même  »Stubs«. C’est donc sous cette dénomination que vous trouverez des godemichés destinés à une pénétration anale ou vaginale comme le Wanda, le Magnum, le Scrudy ou encore le Bandito. Tous ces »Stubs« sont réalisés en silicone, ont les mêmes caractéristiques de flexibilité, de robustesse, de rigidité de base, d’entretien facile à l’eau et au savon. Ce qui diffère entre eux : leur forme, leur taille, leur diamètre, leurs coloris.

Bandito existe en mauve ou en noir. Il est livré dans une boîte cartonnée qui n’a pas l’élégance du packaging du Delight ou d’autres produits pour lesquels on trouvait deux aimants (voir le test de l’Angelo proposé par Alexandra pour comprendre de quoi je veux parler). Le carton s’ouvre simplement par le haut. A l’intérieur, un moule en plastique divisé en deux l’enserre. En plus du godemiché, on trouve une notice et un échantillon de Toy fluid, lubrifiant à base d’eau.

Le gode mesure 17 cm au total (les 15 cm annoncés généralement sur les sites de vente représentent la longueur hors base) et a un diamètre d’environ 3 cm (les 2,5 cm annoncés de manière générale me semblent un peu maigres d’après mes mesures). Il se tient droit grâce à sa base triangulaire large (environ 8,5 à 9 cm de côté) et sa rigidité (ce qui n’empêche pas le Bandito d’être particulièrement souple). Le Bandito est incurvé à son extrémité, favorisant la stimulation du point G.

Cette base large favorise la prise en main (ce qui est exact), permet, selon la notice, une utilisation avec harnais (ce que je n’ai pas pu tester, ne disposant pas du matériel requis) et serait une puissante ventouse. Pour ce qui est de la ventouse, n’y croyez pas. Si le gode est posé à plat, il se maintient correctement, on peut s’asseoir dessus. Ne cherchez pas à le placer dans une position horizontale contre une paroi, il ne tiendrait pas. L’effet ventouse est très minime, due au léger creux en milieu de base.

Bandito est un gode de forme classique, tout en étant stylisé. On dirait une glace qui fond en une large coulée dont une goutte peine à tomber en son extrémité, élargissant pour un instant le diamètre. Cet appendice atteint un centimètre.

« Le passage d’une surface mate à une surface brillante, associé à une ornementation moderne, n’est pas seulement pour l’œil un plaisir. » Cette phrase de la notice ne me convainc guère, je ne ressens pas tactilement la différence de surface. Le plaisir n’est pour cette caractéristique et pour ma part que visuel.

Par contre, le plaisir est effectivement là, bien présent, lors de son utilisation. J’avais eu l’occasion d’essayer récemment le gode Curve de la même marque. La forme diffère, mais cette extrémité recourbée pour la stimulation du point G est tout aussi sensationnelle. Je trouve les godemichés bien plus efficaces que les vibromasseurs dans ce rôle, parce que plus qu’une vibration qui demeure, le mouvement de retrait et d’insertion manuel appuie justement à l’endroit requis avant de relâcher la tension et de la reprendre. Pour un orgasme vaginal, ce Bandito remplit tout à fait son office.

Prix généralement constaté : entre 30 et une petite quarantaine d’euros.

Note attribuée :

Le demi-point qui manquerait pour un 5/5 vient de l’absence d’effet ventouse.

Acheter vos sextoys sur HELLOSEXSHOP.FR

Autres articles à voir