Car si le premier Womanizer était clairement un bon produit, il avait aussi de gros défauts et contrairement à beaucoup de tests que j’avais lu à l’époque, j’avais émis quelques réserves. Et je ne m’étais pas trompée, car rapidement je ne l’avais plus utilisé pour retourner vers des sextoys plus classiques certes, mais plus silencieux.

la boite de face la boite de profil l’intérieur de la boite Le Womanizer W500 sortit de sa boite la boite et son contenu l’ensemble du contenu de la boite

Présentation du Womanizer W500

Premier constat à la réception du produit, il est livré dans une véritable boite en carton dur qui n’est pas sans me rappeler l’emballage de certains smartphones. Clairement, on est monté en gamme de ce côté-là et cette fois-ci l’emballage est top. Par contre, je ne vois plus de trousse, et ça, c’est une petite déception.
Le Womanizer lui, me semble tout de suite plus petit, mais surtout beaucoup moins « cheap ». Les matières ont la aussi fait un bond qualitatif! Adieux le plastique léopard brillant (et moche) qui a été remplacé par des plastiques doux, notamment ceux aux motifs baroques avec un touché « tissé » très agréable.
Un petit chargeur USB accompagne le tout, pour la recharge de la batterie intégrée et une pochette satinée, ainsi qu’un embout de rechange. On perd la trousse pour quelque chose de plus classique.

womanizer w500 comparaison womanizer W100 et W500 de dessous comparaison womanizer W100 et W500 de profil comparaison womanizer W100 et W500 de haut des couleurs harmonieuses la protection de la prise de recharge

Test du Womanizer W500

Confirmation à la prise en main. Le Womanizer W500 est plus petit que son prédécesseur. Il est beaucoup moins long, mais un poil plus large, je trouve que sa manipulation en devient plus facile. Autre modification ergonomique bienvenue, les boutons ne sont plus du même côté que la partie qui sera en contact avec le clitoris. L’accès aux boutons en est simplifié d’autant plus que la gestion de la puissance se fait désormais par un bouton +/- plus intuitif que l’ancienne version.
Mais ce que j’attendais vraiment, c’était de savoir s’il faisait toujours autant de bruit. Et les premières secondes d’allumage sont formelles, le travail effectué pour réduire le bruit est exceptionnel! À vitesse minimum il est quasiment silencieux, même sans être en contact avec la peau. Et, a pleine puissance, le bruit augmente évidement, mais il reste du même niveau que mes sextoys habituels. Bref, le bruit n’est plus du tout un problème.
Le plaisir procuré est toujours intact et conséquence indirecte de la réduction du bruit, on est moins gêné de le bouger un peu et de le replacer. Orgasme garanti et ça peut même être très rapide!!!

Des boutons plus pratique La partie aspirante Une texture douce Recharge par micro usb Lumière verte lors de la recharge

Mes Appréciations:

Les +:

  • Toutes mes critiques du W100 ont été réglées dans cette nouvelle version.
  • Pas de pile et un chargement simple par micro USB
  • Une pochette (même si j’aurais aimé une trousse comme avant)
  • Plaisir XXL

 

Les -:

  • Le prix

Conclusion:

5.png

Si mon premier Womanizer avait vite pris la poussière au font de mon tiroir, celui-ci va clairement devenir mon favori! Tous les défauts ont été supprimés et on est face à un produit vraiment abouti et joli. Le prix est assez élevé, mais sa grande efficacité et sa technologie différente ont un cout. Si vous pouvez vous le permettre, je vous le recommande!

Vous pouvez acheter le Womanizer W500 chez Dorcel Store au prix de 189€