Présentation :
Angelo fait partie de la gamme Mini Vibes, c’est à dire la gamme des plus petit sextoys de Fun Factory . Un vrai vibro de poche vu qu’il ne mesure que 14 cm et pèse 126 grammes avec les piles. Il passe donc sans problème dans 99% des sacs à mains ! C’est d’ailleurs un argument de vente puisque l’on peut voir sur l’emballage un petit icone montrant qu’il y passe sans problème. Il fonctionne avec 2 piles de type AAA, et est totalement étanche.

Photos du Angelo Minivibes de Fun Factory réalisées par le blog Sextoyer lors de son test. Photos du Angelo Minivibes de Fun Factory réalisées par le blog Sextoyer lors de son test.


Il est livré dans un emballage assez classique mais toujours efficace, notamment grâce à l’ouverture par volet aimanté qui change du vulgaire carton. En revanche, pas de boitier pour le ranger ultérieurement.

Le Test :
Bien que l’Angelo soit totalement waterproof (j’ai vérifié) je ne l’ai pas testé sous l’eau. Premièrement car ca ne me tentait pas plus que ça et aussi parce que je ne pense pas que se sera son utilisation première (à moins d’être une sirène, l’utilisatrice lambda s’en servira je pense comme un vibro classique).

Photos du Angelo Minivibes de Fun Factory réalisées par le blog Sextoyer lors de son test. Photos du Angelo Minivibes de Fun Factory réalisées par le blog Sextoyer lors de son test. Photos du Angelo Minivibes de Fun Factory réalisées par le blog Sextoyer lors de son test.


La matière en silicone est très agréable au toucher, encore plus lorsqu’elle est dans l’eau. Par contre, les poussières et autres petites saletés ont la fâcheuse manie de rester collées dessus. Pour mettre les piles, ici c’est très simple : on dévisse, on regarde les logos, on met les 2 piles AAA et on referme en vissant dans l’autre sens. Pour les commande on a 2 boutons un + et un -.
Le + sert à mettre en marche le vibro, à augmenter l’intensité des vibrations et à changer de programme (3 au total).
Le - sert à réduire l’intensité des vibrations et à éteindre l’Angelo. Mon plus gros reproche sur l’Angelo est sa gestion de l’extinction. En effet, j’ai beaucoup de mal à savoir à chaque fois s’il est éteint ou s’il est dans sa vibration la moins forte. Car lorsqu’il est éteint et qu’on le secoue, le moteur bouge légèrement ce qui peut donner l’impression qu’il est toujours en fonctionnement.
Les vibrations sont suffisamment fortes, j’utilise l’adjectif « suffisamment » car elles ne sont pas les plus fortes que j’ai pu voir pour un sextoy, mais elles sont suffisantes pour atteindre l’orgasme et c’est tout ce qu’on lui demande. Et ce qui est indispensable pour un sextoy qui se veut discret, il est très silencieux.

Mes appréciations :
Les Plus :
  • Bonne qualité de fabrication globale, c’est du fun factory et ça se sent.
  • Son silence et sa taille passe partout.
Les Moins :
  • La gestion de l’extinction.
  • Peut être un peu juste pour les utilisatrices qui ont déjà d’autres sextoys, niveau puissance et fonctions.
Conclusion :
Angelo est un parfait vibro de voyage, ou un vibro pour débutante. C’est un produit avec une très bonne finition pour un prix très accessible. En revanche je le déconseillerais aux sextoyeuses expérimentées qui risqueraient de rester sur leur faim au vu de sa simplicité et de sa puissance limitée vis à vis d’autre sextoys de gamme supérieure.

Ma note :


Vous pouvez acheter l’Angelo sur lilouPlaisir au prix de 35€ (31,50€ actuellement en promo).