Alors déjà que se faire rembourser des films aux frais du contribuable, c’est assez nase. Mais si en plus c’est des films de cul la ça devient carrément risible !
Madame n’a pas eut le courage d’affronter la presse en revanche elle a du envoyer son mari le faire. J’imagine sa tête,  tout stressé, devant une foule de journaliste avec des sourires a peines dissimulés. Ca devait être assez drôle à voir.
En France on à les parachutes dorés des partons, en Angleterre c’est les films porno des ministres ^^


Source : Le Figaro


PS : J’ai trouvé la vidéo de la déclaration du mari à voir ici. (Dommage on ne voit pas les journalistes).