Présentation :

Le Sqweel est présenté dans un joli emballage, moderne. À l’ouverture je suis cependant déçue par le plastique dans lequel est posé le toy, c’est une matière de piètre qualité qui me fait craindre le pire pour la suite. Quand je prends en main le Sqweel, la texture sous les doigts est plutôt douce et agréable au toucher avec son effet peau de pêche. Quand soudain, « Oh mon dieu ! », moi qui suis sensible aux odeurs, il diffuse une horrible odeur de plastoc qui gâche tout. Mais vous me connaissez maintenant, vous savez très bien que je ne m’arrête pas à un premier ressentiment sans faire le test.
Pour faire fonctionner tout ça, il faut insérer 3 piles AAA. Déjà que ce format de pile n’est pas le plus courant, en plus, il en faut 3!  Même votre télécommande ne suffira pas.

Un emballage plutot sympa Le dos de la boite Le contenu de la boite La petite notice (pas franchement utile) Le sqweel fermé

Le test du Sqweel :

Après avoir été agréablement surprise par le toucher du Sqweel, j’aime aussi sa forme, ronde douce et bien faite. Je m’empresse d’enlever le capuchon pour toucher aux pétales du Sqweel, car je suis très curieuse de connaître le ressenti à l’utilisation (oui, j’ai un peu peur que ça « fouette »). Elles sont faites en silicone souple et doux, qui se plie sous la pression du doigt.
Pour allumer le vibromasseur, il suffit d’utiliser le seul et unique bouton qui permet de mettre le Sqweel en route et d’augmenter la vitesse. La sensation est vraiment étrange, car d’abord sur la défensive, je me suis vite aperçue que le silicone est tellement souple que chaque pétale vient effleurer tour à tour le clitoris en provoquant de merveilleuses sensations qui vous amènent sans problème à l’orgasme.
Malheureusement à l’utilisation, je trouve quelques défauts au Sqweel, entre autres qu’il est un peu trop large pour une main de femme, et par conséquent le bouton de commande se retrouve à une place qui n’est pas très évidente à atteindre. Ainsi que le bruit qui aurait pu être beaucoup plus discret pour pouvoir l’utiliser n’importe où. Dommage dommage…

Le bouchon pas simple en remettre L'emplacement des 3 piles L'intérupteur sur Off L'interupteur au max Doux et arrondis Les pétales sont légèrement courbés

Vidéo du Sqweel

Mes appréciations :

Les + :

  • L’idée de ces pétales qui viennent caresser le clito
  • Fermé, le Sqweel ne donne pas du tout l’impression d’être un vibro


Les - :

  • L’horrible odeur
  • Le plastique d’emballage
  • Les 3 piles AAA
  • Le bouchon pas simple à refermer

Ma note :

3-5.png

Voici un sextoy innovant qui vous fera découvrir une stimulation inédite. Sa taille et sa forme permettent à toutes les utilisatrices – novices ou expertes – de l’avoir dans leur table de chevet. De plus, un petit jeu avec son conjoint est tout à fait possible grâce au design et à sa forme ludique. Mais beaucoup trop de points négatifs viennent ternir le plaisir d’utiliser le Sqweel, reste à voir sur la version 2 à régler ces défauts de jeunesse.

Vous trouverez le sqweel sur le comparateur de prix à partir de 45€ et de nombreux autres sextoys sur Erozone.