Les vibromasseurs de type magik wand c’est un peu les dragsters du sextoy. Moches mais montés sur réacteur de fusée. Comme mes précédents sextoys du genre ont tous rendu l’âme (les sextoys ont la vie dure chez moi lol) le test de ce Fairy m’arrange bien !

Présentation du Fairy Lithium

La boite du Fairy est une boite de type magasin en carton simple mais bien décorée et une fenêtre en plastique transparent pour voir le produit qu’il contient. Rien de transcendant, on ne conserve pas la boite après l’avoir ouverte surtout qu’ils ont eu la bonne idée de joindre une housse. Elle n’est pas très jolie mais toujours très pratique. A noter que le Fairy est un sextoy asiatique, il est donc livré avec une 2ème boite qui contient le chargeur dans sa version européenne.

La boite du chargeur francais du Fairy Contenu de la boite du chargeur du Fairy Le chargeur monté de Fairy Le Fairy dans sa boite La boite du Fairy de 3/4

Test du Fairy Lithium

Lorsqu’on sort ce vibromasseur, on sent qu’il n’est pas rempli de vide ! Il fait son poids (185g). Les plastiques sont agréables au toucher même si j’aurais aimé une matière un peu plus douce au niveau de la tête. Ils ont fait le choix d’un plastique dur alors qu’une matière un poil plus douce n’aurais pas été une mauvaise idée.
Pour ce qui est du chargeur, ça me change de ce que j’ai pu voir. Déjà, il s’agit d’un chargeur + un adaptateur pour pouvoir l’utiliser sur nos prises électriques. Du coup ça fait un peut rafistolage. La connexion avec le vibro se fait via une prise étrange et inconnue, elle est toute plate et demande à être mise dans un sens spécifique. Quand on a gouté aux chargeurs comme ceux des Lilo on se demande pourquoi ils ont été faire aussi compliqués.
Pour ce qui est des commandes c’est le contraire ! Alors qu’en Europe on nous fait des commandes dignes d’une manette de playstation avec 50 boutons et fonctions qu’on n’utilise jamais, le Fairy fait dans l’ultra simple. La seule et unique commande est une molette que l’on tourne pour augmenter ou diminuer la puissance des vibrations. Simpliste ? Oui mais diablement pratique, moi je préfère largement !
Et que ce passe-t-il lorsqu’on manipule cette fameuse molette ? Et bien le moteur se met en marche et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est difficile de le louper ! Par sa puissance qui va à un niveau que je n’avais jamais testé jusqu'à présent. Mais aussi le plus bruyant ! Si certains vibros sont relégués au fond de mon tiroir pour leur manque de puissance, celui-ci en a plus qu’il ne m’en faut ! Je n’utilise jamais le moteur au maximum.
Par contre grosse déception au niveau du bruit, la puissance a un prix qui se paye en décibels. Ce vibromasseur fait autant de bruit que mon épilateur... ; C’est pour dire.

L'arrière de la boite du Fairy Le Fairy dans son blister plastique Le Fairy et sa housse La tête du Fairy sur sa housse La poignée du Fairy

Mes appréciations :

Les plus :

  • Efficace, rien a redire, c’est le jackpot assuré!
  • La molette, simple mais très pratique.
  • Solide et de bonnes proportions.
  • La housse.

Les moins :

  • Le bruit !!!
  • Encore le bruit !!!
  • Toujours le bruit !!!
  • La batterie ne tient pas très longtemps. Pas plus de 4 ou 5 utilisations.
  • Chauffe beaucoup

La molette du Fairy Le Fairy branché La commande du Fairy

Note de Fairy Lithium :


4-5.png

Ces derniers temps j’ai souvent déconseillé les produits testé aux habitués. Et bien la c’est le contraire ! Ce sextoys est fait pour des utilisateurs avertis ! C’est un concentré de puissance qui propulse les vibrations à un niveau jamais testé auparavant. Mais en contrepartie il va falloir oublier la discrétion puisqu’il se fera entendre et si tout comme moi vous l’appréciez beaucoup beaucoup,  vous devrez le recharger régulièrement. Mais si vous n’avez pas ce souci de discrétion, foncez vous ne serez pas déçues !

Vous pouvez acheter le Fairy Lithium au prix de 76,90€ sur Neoplaisir