L'actualité Sexy & Sexytoys

confidentielles.com, hellocoton.fr, pour qui se prennent-ils ?

Acheter vos sextoys sur HELLOSEXSHOP.FR

Le premier hellocoton.fr :

Ce site se veut « La Fine fleur des blogs féminins », sauf qu’être listé sur ce site n’a rien d’une fine fleur et s’approche plus d’un bon gros plug anal des familles ! (Oui je suis vulgaire mais j’assume) Vous pouvez voir ici la page qui concerne mon blog : http://www.hellocoton.fr/mapage/sextoyer tous mes articles y sont et pas un seul lien en dur vers mon blog. Les rares liens qui sont fait vers mon site sont soit des liens « Nofollow » qui en gros dit à Google qu’il ne faut pas s’occuper de ce lien, ou des redirections qui font la même chose.

Le deuxième confidentielles.com

Je fais une recherche sur mes articles dans Google et bing « confidentielles.com ». Je suis sûrement pas assez narcissique pour ne pas l’avoir fait plus tôt mais là aussi, on a le même pillage organisé. Et Jamais on ne m’a demandé mon autorisation !

Le pire c’est que ce pillage sans aucune contrepartie est même très négatif pour sextoyer puisque Google pour une raison que j’ignore préfère afficher dans ses résultats les pages des copieurs plutôt que les pages originales que j’ai moi même rédigé.

Voici deux exemples :

Une recherche sur l’article « Les sexshops en avance sur les hôpitaux ? » que j’ai rédigé ce midi donne ça comme résultat :

Une recherche sur l’article « Les plaisirs de cerise sur le comparateur » que j’ai fait le 10 juin dernier donne ça :

Oui vous voyez bien, si on fait une recherche sur le titre exact de mes articles, Google nous propose de visiter ces sites qui ne font que me copier. C’est ce qu’on appelle le « duplicate content ». Google n’aime pas proposer dans ses résultats, des pages qui proposent la même chose, donc il fait un choix et pas de bol pour sextoyer c’est le mauvais…
Enfin, et c’est la cerise sur le gâteau, alors qu’ils savent automatiser le plagiat de manière quasi instantané, il n’existe aucun moyen de retirer son site sans passer par un obscur formulaire de contact dont on ne sait pas s’il y aura quelqu’un… En tout cas voilà trois jours que j’ai demandé à hellocoton de cesser tout ça et pour le moment je n’ai eu aucune réponse.

Ajout à 21h40:

J’ai publié l’article ci dessus à 20h41, il est 21h40 et si je tape « confidentielles.com, hellocoton.fr, pour qui se prennent-ils ? » dans Google voici ce que j’obtiens:

Acheter vos sextoys sur HELLOSEXSHOP.FR

Autres articles à voir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *